You are currently viewing Uluru

Uluru

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Australie

Une autre icône australienne !

Image emblématique de l’île-continent, cet imposant rocher aux teintes rouges émerge spectaculairement au milieu du désert, à quelques 300 kilomètres d’Alice Springs.
Inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, Uluru s’est peu à peu imposé comme la carte postale touristique du « cœur spirituel » de l’Australie, par la volonté des occidentaux plus que celle des aborigènes.
Que vous soyez un fin spécialiste de l’Australie ou que vous n’y ayez jamais mis les pieds, vous connaissez forcément Ayers Rock. Un paysage-icône reproduit à des millions d’exemplaires sur les brochures touristiques. Une des cartes postales de l’outback australien.
Ayers Rock – ou Uluru, sa désignation aborigène – , c’est ce gigantesque rocher rouge, reconnaissable entre mille, qui s’élève au milieu du désert à plus de 300 kilomètres d’Alice Springs. Une sorte de gros iceberg asséché qui surgit comme par magie au cœur de la plaine sableuse à peine fixée par la maigre végétation.
Neuf kilomètres de circonférence, trois de long, 350 mètres de hauteur : selon les géologues, Ayers Rock constitue l’un des plus gros inselbergs au monde, c’est-à-dire un relief résiduel isolé dominant un plateau.
Ce rocher de grès, vieux de 500 millions d’années, est une « montagne-île » qui a résisté à l’érosion en raison, notamment, de sa solide homogénéité pétrographique – essentiellement composée d’arkose. Le relief n’a, par miracle, quasiment pas changé depuis des millions d’années, quand les roches qui l’environnent, elles, ont été érodées par le temps.
Solitaire, massif, intimidant, le rocher est si majestueux que les touristes viennent par centaines de milliers chaque année l’admirer au coucher du soleil.
La magie du « monument », ce sont ses couleurs sans cesse changeantes, selon l’heure de la journée et la puissance du soleil. En peu de temps, la montagne « psychédélique » vire de l’ocre-orangé au rouge-brun en passant par le rose sombre. Un spectacle à couper le souffle.

 

Images liées: